woman looking for something in the light of a lightbulb

Votre résolution de problèmes est-elle biaisée ?

Un policier qui voit un homme ivre chercher quelque chose sous un lampadaire lui demande ce qu’il a perdu. L’ivrogne répond qu'il a perdu ses clés, et le policier entreprend de l’aider. Après quelques minutes, le policier lui demande s'il est sûr de les avoir perdues ici, et l'autre répond qu’en fait, il les a perdues dans le parc. Le policier lui demande pourquoi il cherche ici, à quoi l'ivrogne répond : « c'est ici qu'il y a de la lumière ».

L’anecdote de l’ivrogne et du réverbère, aussi appelée théorème du lampadaire, démontre notre propension à ne chercher les choses que là où elles sont faciles à trouver.

Souvent, lorsque nous demandons aux dirigeants et aux organisations avec lesquels nous travaillons ce qui les empêche d’atteindre leurs objectifs, ils énumèrent une litanie d’obstacles.

Si seulement :

  • mon personnel/mes collègues/partenaires/donateurs comprenaient
  • ils comprenaient
  • nous avions le temps
  • nous avions les bonnes personnes
  • nous avions l’appui du conseil d’administration
  • la concurrence ne faisait pas du gâchage de prix dans le secteur

 

Ça peut être le cas, mais pourquoi n’entendons-nous pas plus souvent, si seulement :

  • j’étais plus conscient de la façon dont je me présentais, et de l’impact négatif que j’avais sur l’équipe
  • nous pouvions prioriser les bonnes choses
  • nous nous concentrions sur le processus plutôt que sur le résultat
  • nous avions les conversations cruciales avec les bonnes personnes
  • la direction avait le courage de licencier des personnes toxiques au rendement solide
  • nous adoptions une mentalité de croissance en tant qu’organisation

Imaginez le potentiel que vous pourriez exploiter en remontant à la source des problèmes et des occasions au sein de votre organisation au lieu de dresser la longue liste de symptômes. Prendre le chemin le plus facile peut apaiser, en apparence, et diminuer le sentiment de culpabilité, en théorie. Mais se poser les vraies questions, se regarder dans le miroir en tant qu’organisation pourrait vous permettre de voir la lumière au bout du tunnel. Abandonnez la facilité qu’offre le lampadaire pour adopter la lumière qui émane de la clarté d’esprit.

Peter Georgariou

PDG et fondateur

Fort de plus de 18 ans d’expérience dans les domaines de la vente, du marketing et des opérations, Peter fournit aux entreprises les structures, les stratégies et les plans de marketing requis pour les aider à réaliser leurs objectifs et leurs rêves. Il les aide à puiser dans leur potentiel et exploiter leur capacité à avoir un impact sur les communautés dans lesquelles elles vivent.

Plus de réflexions

.

Mode de vie
Les plus grandes bénédictions de la vie se présentent parfois dans les plus horribles emballages…