Avoir l’impression d’accuser un retard ?

Une étoile vue n’est jamais perdue,
Il est toujours possible d’incarner le potentiel.

A Legend of Provence (1859), Adelaide Anne Proctor

Je viens de terminer Range, Why Generalists thrive in a Specialized World dans lequel l’auteur David Epstein déboulonne quelque peu le mythe selon lequel il est impossible de parvenir à quoi que ce soit si on ne commence pas très jeune à se spécialiser dans un domaine. Je ne m’étendrai pas sur le livre au complet (que j’ai adoré), seulement sur la thèse centrale, à savoir que l’innovation peut souvent provenir d’un large éventail de compétences acquises tout au long d’une vie. Des intérêts trop étroits empêchent de trouver de nouvelles solutions à de vieux problèmes. Les polymathes parmi nous, ceux aux connaissances et aux compétences variées, sont plus à même de résoudre des impasses en établissant des liens entre différents domaines.

Pour ma part, ce sentiment d’accuser un retard me tenaille depuis que j’ai mis sur pied KarmaDharma. J’ai commencé trop tard en tant qu’entrepreneur. Je ne suis pas le spécialiste du marketing le plus compétent. Je n’ai pas d’expertise poussée dans un domaine précis. D’une certaine manière, j’ai ce sentiment flou de ne pas être à la hauteur.

Certaines personnes vous trouveront trop intense. Évitez ces personnes.

Glennon Melton

En outre, j’ai souvent peur de rebuter certaines personnes avec mon intensité et mes penchants ésotériques, introspectifs et révolutionnaires.

Évidemment, ce sentiment contradictoire d’accuser du retard et de déborder de zèle me fait parfois douter de mes capacités et engendre un sentiment d’incapacité.

Je réalise aujourd’hui que je ne suis pas seul à me sentir ainsi, mais je reconnais aussi que ces sentiments ne m’apportent rien, ni à ma famille ni à KarmaDharma.

Et vous? Vous êtes-vous déjà senti ainsi ? Envers vous-même ? Envers votre équipe ? Envers vos clients ? Il est très probable que vous ou une connaissance souffriez d’une forme ou d’une autre de ce problème.

Et si vous pouviez subtilement les guider hors de ce brouillard qu’est le doute de soi ? Les aider à se sentir inclus. Les aider à sentir qu’ils sont à la hauteur. Les aider à se sentir entendus, compris et complets ? Croyez-vous qu’ils en seraient enrichis ? Croyez-vous que vous en seriez enrichi ?

Est-ce la raison pour laquelle les gens viennent à vous ? Probablement pas. Pourtant, est-ce que ça ne serait pas plus enrichissant que la simple transaction de produits et de services ? La réponse est oui.

Pourquoi alors sommes-nous si nombreux à nous limiter exclusivement aux attributs les plus banals de notre profession : prix, caractéristiques, service à la clientèle, etc. Voilà pourquoi : parce que c’est prudent, c’est facile et c’est ce que nous connaissons. Joindre les rangs et faire comme tout le monde nous protège en effet des jugements et de la critique. Nous pensons, à tort, que les gens s’appuient sur la logique pour prendre leurs décisions.

Pourtant, aborder les dimensions sociales, émotives et physiques fondamentales à toute interaction humaine est une approche bien plus efficace pour construire des liens forts et durables. Mais surtout, c’est le chemin le plus direct pour arriver aux résultats escomptés et créer l’effet voulu.

Alors, faites comme moi, réconciliez-vous avec vous-même, votre parcours et ce que vous avez appris en chemin, et laissez derrière le doute de soi.

Nous sommes capables.

Peter Georgariou

PDG et fondateur

Fort de plus de 18 ans d’expérience dans les domaines de la vente, du marketing et des opérations, Peter fournit aux entreprises les structures, les stratégies et les plans de marketing requis pour les aider à réaliser leurs objectifs et leurs rêves. Il les aide à puiser dans leur potentiel et exploiter leur capacité à avoir un impact sur les communautés dans lesquelles elles vivent.

Plus de réflexions

.

Mode de vie
Les plus grandes bénédictions de la vie se présentent parfois dans les plus horribles emballages…